Le canyon de Colca

Le Pérou renferme bon nombre de trésors de l’Amérique du Sud. Le Canyon de Colca en fait indéniablement partie. Niché au sud du Pérou, il s’agit de l’un des canyons le plus profond au monde.  A titre de comparaison, le Grand Canyon des Etats-Unis est deux fois moins profond.

Partons découvrir ce spot inégalable, un must du voyage au Pérou à l’instar du Machu Picchu. Qu’est-ce qui fait son succès ? Que faire là-bas ? Quelle saison y aller ? Retrouvez ci-dessous quelques éléments de réponse qui pourront vous aider avant de parcourir ce beau pays.

Deux fois plus profond que le Grand Canyon ?

Si ce canyon attire bon nombre de voyageurs, c’est certainement parce qu’il est considéré comme l’un des plus profond au monde. 150 millions d’années d’érosion ont été nécessaires à sa formation. Avec ses 3400 mètres de profondeur en moyenne – et 4160 mètres de profondeur maximale-, il mérite largement la palme de site naturel le plus impressionnant du pays. Le Grand Canyon en Arizona fait quant à lui 2000 mètres de profondeur…

Mais cette bataille de chiffres a provoqué moult débats. En effet, les défenseurs du Grand Canyon estimaient qu’il fallait prendre en compte uniquement les deux versants du canyon et non la profondeur la plus élevée… Par ailleurs, le canyon de Colca vient d’être détrôné par son voisin : le Cotahuassi qui fait 163 mètres de plus en profondeur. Quoi qu’il en soit, le canyon de Colca est un site naturel immanquable qui détient aussi sa grande renommée par sa facilité d’accès.

De nombreux villages bordent le Rio Colca, la rivière située au cœur de la vallée. Depuis la ville d’Arequipa, des bus et minibus traversent les pampas sur 150 kilomètres pour arriver à Chivay en 4 heures environ. Une belle balade au milieu des troupeaux de lamas vous attend avant de rejoindre la capitale de la province de Caylloma. Passez par le village de Maca qui possède une jolie église et Pinchollo avant de rejoindre certainement le lieu le plus intéressant du canyon : le mirador naturel Cruz del Condor pour l’observation des oiseaux.

canyon-colca-perou

Que faire au canyon de Colca ?

Des ailes de plus de 3 mètres de long, célèbre charognard vivant le long de la cordillère des Andes, symbole national du Pérou – et de nombreux autres pays d’Amérique du Sud -,  le condor est le maître incontesté des lieux. Cet immense oiseau de proie est ainsi l’attraction majeure des voyageurs. Mais pour les observer, il faut se lever très tôt ! C’est en effet au petit matin que ces oiseaux planent au-dessus de la vallée à la recherche de nourriture.

Depuis Chivay, 2 heures de trajets sont nécessaires. Le rendez-vous est fixé à 8 heures au Cruz del Condor pour apprécier pleinement leur survol. C’est dans un décor magnifique que vous pourrez apprécier le spectacle… Depuis cette position, c’est à peine si vous distinguerez le rio Colca au fond du canyon.

Après cette étape incontournable (forcément prisée des voyageurs), nous vous conseillons de faire une randonnée sur les nombreux sentiers du canyon. Les trekkeurs les plus aguerris y trouveront leur bonheur tout comme les néophytes… Pour vous reposer, vous trouverez quelques villages refuges comme Sangalle situé au fond du canyon. Les trekkeurs le surnomment d’ailleurs « l’oasis ».

Terminez votre journée par une détente totale en vous baignant dans l’une des nombreuses sources d’eau chaude que compte le canyon.

A voir aussi dans les environs : le Toro Muerto, littéralement le « Taureau Mort », à 160 km Arequipa. On sort un petit peu du canyon pour vous parler d’un lieu extraordinaire.  Là, vous trouverez plus de 5000 pétroglyphes pré-Incas. Ces dessins gravés dans la roche depuis des millénaires fascinent. Certains pensent qu’il s’agit de danseurs… D’autres vont jusqu’à émettre l’hypothèse de l’existence de signes extraterrestres sur terre. En tout cas, c’est un site à aller voir avant ou après votre périple au canyon de la Colca…

Quand y aller ?

Autant vous le dire tout de suite. Il n’y a pas de saison à privilégier pour le visiter. Cela dépend de ce que vous souhaitez faire. Privilégiez ainsi la période de janvier à avril pour voir le canyon sous un air printanier. La pluie est fréquente mais la région se couvre d’un manteau vert et les fleurs abondent.

La période suivante, de mai à novembre, est plus sèche. Bien que plus fraîche, elle est idéale pour l’observation des condors sous le soleil péruvien.

Enfin, décembre est un mois particulier dans la région. Si vous êtes dans le pays à cette période, vous aurez la chance d’assister aux festivités du Wititi à Chivay. Des centaines de personnes dansent dans les rues du village avec leurs vêtements traditionnels.

Ce lieu vous donne envie ? Consultez nos suggestions de circuits ou contactez-nous pour créer votre itinéraire en liberté avec le spécialiste du voyage sur-mesure.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

wpDiscuz