3 choses à faire en Ontario

Au sein du Canada, imaginez un territoire grand comme deux fois la France. 159 000 km2 d’eau, 85 milliards d’arbres, deux capitales entourées par des petits hameaux charmants, les plus célèbres chutes au monde – celles du Niagara -… Tout cela se résume à un nom : l’Ontario ! Moins connue que sa voisine québécoise, elle est cependant riche de par sa diversité naturelle et ses villes cosmopolites. Entre villes et campagne, c’est une source inépuisable de découvertes pour les globe-trotters.

La plus peuplée des provinces canadiennes s’avère être une destination idéale en été. Les amoureux de la nature s’y retrouveront forcément, tout comme ceux qui apprécient les escapades urbaines. Mais avant de s’y rendre, il faut déterminer précisément que faire en Ontario. Embarquons maintenant pour un voyage au « pays des trappeurs », dans le centre-est canadien.

1 – Partir à l’exploration de ses grandes villes : Toronto et Ottawa

Le dynamisme de Toronto

L’Ontario est certainement la plus dynamique des 10 provinces du Canada. Elle renferme la capitale fédérale, Ottawa – le siège du gouvernement – et commerciale : Toronto.

Les Amérindiens avaient attribué à cette dernière le nom de « lieu de rencontre ». Un pléonasme aujourd’hui puisqu’elle est la ville la plus cosmopolite du monde. Terre d’accueil, on y dénombre une centaine de nationalités. Des habitants attirés par la promesse de la vie bonne dans une cité en plein développement. Il suffit de jeter un œil au bord de son lac pour se rendre compte de son dynamisme. De nombreuses tours de verre sont sorties de terre durant ces dernières décennies. Si ces tours peuvent dans un premier temps provoquer un certain rejet, elles font indéniablement partie du charme de la plus grande ville canadienne…

Rendez-vous en haut de la tour CN pour avoir la meilleure vue sur la ville et sur son lac. Véritable symbole de la ville, la tour culmine à 553 mètres et il ne faut que 58 secondes en ascenseur pour atteindre son sommet. Une fois revenu sur Terre, n’hésitez pas non plus à visiter ses nombreux musées : Art Gallery of Ontario, Royal Ontario Museum ou encore le surprenant Bata Shoe Museum qui présente plus de 12 000 paires de chaussures…

La diversité de Toronto se retrouve bien sûr par sa gastronomie. Promenez-vous ainsi dans les divers quartiers de la ville pour vous restaurer à votre guise. A ce propos, ne manquez pas le célèbre marché Kensington qui réunit, à lui seul, pas moins de 15 nationalités différentes à travers les produits qu’il propose. Si vous êtes branché, passez quelques instants dans le quartier Yorkville. Avec ses cafés littéraires, ses restaurants de luxe, ses bistrots intellos, ce quartier est au summum du chic canadien. Il est à l’image de ville toute entière : trépidante.

Le calme d’Ottawa

Ottawa est quant à elle plus « verte ». A 450 km de Toronto, vous découvrirez en effet une ville paisible et très écologique. A la frontière du Québec, la ville est certes moins cosmopolite que Toronto mais elle peut se targuer d’avoir une population bilingue : français et anglais.

La ville vit, par ailleurs, en fonction des saisons. Si vous la visitez en hiver, il vous sera alors possible de faire du patinage sur les eaux gelées du canal Rideau. Une des activités préférées des habitants d’Ottawa. En été, ce même canal devient un excellent spot pour faire des balades et rejoindre les nombreux parcs de la ville.

Autre balade tout aussi exceptionnelle : les écluses du canal Rideau qui relient Ottawa jusqu’au lac Ontario sur 202 kilomètres. Cette promenade vous offrira aussi un superbe point de vue sur la colline du Parlement. Et si vous avez la chance de vous y rendre en mai, vous pourrez assister au festival canadien de la tulipe qui embellit la ville de plus de 3 millions de fleurs.

A l’instar de Toronto, Ottawa ne manque pas de musées. Visitez notamment le Canadian Museum of Nature, le Canadian War Museum et le Musée de la Monnaie si vous souhaitez en savoir plus sur la nature et la culture du pays.

Ville d'Ottawa au Canada

2 – Naviguer sur les Grands Lacs et rejoindre l’île Manitoulin

La grande force de l’Ontario tient à son immensité. Elle partage par exemple avec les Etats-Unis la région des grands lacs. Un territoire marin qui concentre, à elle seule, le cinquième de la quantité d’eau douce de notre planète. Nous avions évoqué plus au-dessus le lac Ontario mais c’est loin d’être le seul.

Originaire de la fonte glacière, elle contient aussi trois autres lacs importants : Huron, Erié et le lac Supérieur, le plus profond et le plus grand de tous.

Dans l’immensité bleue du lac Huron, la plus grande île en eau douce du monde mérite bien une visite. L’île Manitoulin s’étend sur 2 766 km2 et a comme principal intérêt sa végétation luxuriante. Avant d’y aller, préparez ainsi de bonnes chaussures de marches car ce ne sont pas les sentiers qui manquent…

Par ailleurs, plusieurs fêtes traditionnelles « Pow-Wow » sont à découvrir au mois d’août. « L’île des esprits » s’anime alors au rythme des danses indiennes et des inuits. Pour y accéder, le mieux est d’emprunter le traversier qui part de Tobermory jusqu’à South Baymouth en un peu moins de deux heures. Un splendide voyage sur le lac !

Sachez aussi que la zone des Grands Lacs se prête bien à un voyage en hydravion pour passer facilement de lac en lac et découvrir des coins reculés.

Lac Huron

3- Prendre une bonne douche près des chutes du Niagara

Autre grande richesse naturelle partagée avec les Etats-Unis : les fameuses chutes du Niagara. Marquant la frontière entre le lac Erié et le lac Ontario, elles sont bien plus impressionnantes côté canadien et offrent de multiples possibilités pour les observer. Sous un grondement assourdissant, rendez-vous au Niagara Parkway pour faire face aux 675 mètres de large des chutes Horseshoe – traduit par « fer à cheval ».

Vous pouvez aussi prendre le bateau Maid of the Mist qui vogue d’avril à septembre sur la River Road en longeant les chutes. Vous pouvez aussi admirer le spectacle du ciel en hélicoptère. Terminez cette excursion en grimpant au sommet de la tour Skylon pour avoir un beau panorama sur les chutes au coucher du soleil. Les possibilités ne manquent pas.

Voilà 3 choses à faire qui vous donneront, nous l’espérons, l’envie de voyager dans cette magnifique province. Mais sa taille est tellement grande qu’il est difficile de résumer toutes les activités à faire en un seul billet. En effet, comment parler de l’Ontario sans évoquer les 7 700 km2 du parc provincial Algonquin ? Nous ne l’avons pas oublié. D’ailleurs, il fera certainement l’objet d’un futur article sur notre blog… A suivre ! Et pour être sûr de découvrir tous les trésors de ce territoire, consultez en ligne notre circuit à personnaliser.

Réagissez sur cet article
3 commentaires sur “3 choses à faire en Ontario
  1. Pingback: Que voir au parc national de Banff ? - Blog Meltour

  2. Pingback: Voyage aux chutes d'Iguazu - Blog Meltour

  3. Pingback: À la découverte du parc Algonquin - Blog Meltour

Les commentaires sont fermés.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...