Conduire au Canada

Le Canada est un pays fascinant qui attire de nombreux touristes. Avec ses routes larges qui n’en finissent pas, il est propice aux roadtrips et autres autotours. Si vous aussi vous avez envie de vous lancer sur les routes de ce fantastique pays, Meltour vous apporte quelques conseils pour bien conduire au Canada.

Quels documents pour conduire au Canada ?

Dans la pratique, conduire au Canada peut se faire tout avec votre permis de conduire français. Du moment que celui-ci est rédigé en français ou alors en anglais, il n’y aura pas de soucis y compris dans le cadre d’une location de véhicule.
Néanmoins, si vous désirez passer les frontières du Canada, il peut vous être réclamé un permis de conduire international. De ce fait, nous vous conseillons vivement d’en faire la demande. De plus, celui-ci est gratuit et au moins vous partirez l’esprit tranquille.

La demande se fait tout simplement par courrier depuis septembre 2017 auprès de la préfecture ou la sous-préfecture de votre département. Le document à remplir est le formulaire CERFA n° 14881*01 que vous pouvez au préalable trouver sur internet.

La conduite au Canada se fait de manière plutôt décontractée. En effet, les automobilistes canadiens sont, de façon générale, respectueux du Code de la route et des règles de conduite. En ce qui vous concerne, en voici quelques-unes à connaître :
– Les limitations de vitesse : elles sont faciles à retenir, car pour la majorité elles correspondent à ce que nous avons chez nous. À savoir :

  • 50 km/h en ville
  • 90 km/h sur une nationale
  • 30 km/h en zone scolaire
  • 110 km/h sur autoroute

– Les feux verts qui clignotent : disposés en hauteur plutôt que sur le côté, les feux verts qui clignotent vous donnent priorité sur tous les véhicules y compris ceux qui viennent en face de vous. Vous pouvez donc tourner à gauche sans problème.

– Les bus scolaires : ils ont la priorité sur tout. Ainsi, si vous suivez un bus scolaire et que vous ne pouvez pas le dépasser, prenez votre mal en patience. En effet, quand un bus scolaire est arrêté avec clignotants, ses portes ouvertes et son message « STOP » allumé il est formellement interdit de le doubler.

Apprendre à conduire au Canada - Blog Meltour

Apprendre à conduire au Canada – Blog Meltour

Les conditions de location de véhicule :

Vous avez décidé de réaliser votre autotour au Canada avec un véhicule de location ? Conduire au Canada dans un véhicule que vous aurez loué sera une solution idéale. Attention néanmoins à certains points :
– Le Canada est un pays vaste et on a vite fait de parcourir de nombreux kilomètres. Si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises lors de la restitution, vérifiez bien le forfait kilométrage.
– Pour avoir le droit de conduire, il faut être âgé de 21 ans et avoir son permis depuis au moins un an. Pour certaines catégories de véhicules tels les SUV, les fourgonnettes ou les voitures de luxe, il vous faudra même avoir 25 ans.

Les particularités du Code de la route canadien

Si conduire au Canada ne présente aucune difficulté particulière, il n’en demeure pas moins que certaines spécificités sont à connaître :

– Les stops ou « arrêts » : au Canada, le terme « stop » est remplacé par le terme arrêt sur les panneaux de signalisation. L’autre singularité en ce qui les concerne tient du fait que parfois, vous arriverez à un carrefour avec 4 stops. Le panneau qui en découle vous surprendra surement un peu. Par contre, il est bon de savoir que le passage se fait par ordre d’arrivée du véhicule. La première voiture qui se sera arrêtée sera la première à passer et ainsi de suite.

Les routes au Canada - Blog Meltour

Les routes au Canada – Blog Meltour

– Les voies uniques : soyez vigilants en ce qui concerne les routes à sens uniques. En effet, au Canada les sens interdits n’existent pas. En revanche dans les grandes agglomérations, il y a de nombreuses voies à sens unique. Celles-ci sont matérialisées par des panneaux avec de larges flèches indiquant le sens de circulation.

– La circulation après les feux : chez nous il est possible de tourner à droite quand le feu passe au vert. Au Canada, ce n’est pas toujours le cas surtout dans les grandes villes comme Montréal où c’est interdit. Soyez vigilants, cherchez bien les panneaux indiquant le sens de circulation, car rappelez-vous qu’il n’y a pas de panneaux de sens interdit.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...