Un voyage aux chutes Victoria

Notre tour du monde des merveilles continue. Partons cette fois en Afrique australe pour un voyage aux chutes Victoria, les plus impressionnantes au monde dit-on…

A la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie, elles sont situées précisément sur le fleuve Zambèze. Les voyageurs qui passent dans cette région savent que ce site inscrit à l’Unesco est un incontournable. Et sa fréquentation – toujours en hausse – ne fait que conforter cette affirmation.

En quoi sont-elles si admirables ? Où faut-il se rendre pour mieux les observer ? Quand y aller ? Voici les réponses du spécialiste du voyage sur-mesure Meltour.

Les plus impressionnantes au monde ?

Un voyage aux chutes Victoria marque les esprits. C’est d’ailleurs ce qui ressort en premier lorsque nous interrogeons nos voyageurs après leur périple en Afrique. Peut-être est-ce pour leur largeur imposante ? Le rideau d’eau s’étend en effet dans une faille de 1,7 kilomètre de largeur. Mais celles d’Iguazu atteignent pourtant plus de 3 kilomètres de long… Alors, est-ce à cause de leur hauteur ? Pas vraiment puisque les chutes les plus hautes du monde font 979 mètres. Il s’agit des chutes de Salto Angel au Venezuela…

Alors pourquoi les qualifie t-on de chutes les plus impressionnantes au monde ? La réponse peut sûrement être trouvée en parcourant son histoire. « La fumée qui gronde » était le nom donné par la population locale, les Makololos, avant sa découverte par les Européens en 1855. Tout est dit. Lorsque l’on s’approche des chutes, le bruit très fort qu’elles dégagent laisse sans voix. On l’entend à des kilomètres à la ronde. En s’écrasant sur le sol, l’eau du Zambèze forme par ailleurs un épais nuage de brume. Lors de la saison des pluies, le débit peut atteindre le chiffre impressionnant de 545 millions de litres à la minute. C’est pour cette raison qu’il est impossible de s’approcher des chutes à moins d’une centaine de mètres. Mais leur beauté, restée inerte depuis la nuit des temps, est incomparable même à des kilomètres.

Elles bénéficient aussi d’une excellente situation géographique à la frontière de deux pays et non loin du Botswana et de la Namibie grâce à la bande de Caprivi (renommée depuis 2013, région du Zambèze). Cela permet aux voyageurs de s’y rendre facilement après n’importe quel circuit d’Afrique australe… Reste à choisir, avant tout voyage aux chutes Victoria, de quel côté les observer. Zambie ou Zimbabwe ?

Voyager aux chutes Victoria, côté Zimbabwe ou Zambie ?

Au siècle dernier la ville de Livingstone, côté Zambie, était l’étape incontournable des voyageurs qui souhaitaient approcher des chutes. La ville doit son nom à l’explorateur britannique qui lui a permis un développement beaucoup plus prononcé que toutes les villes voisines. Surtout, elle a été la préférence des globe-trotters profitant de l’instabilité politique et économique du Zimbabwe avec qui elle partage les chutes.

Livingstone se démarque ainsi par une pléthore d’activités proposées aux voyageurs. De là, vous pourrez ainsi voir les chutes de différentes façons : tour en hélicoptère, croisières sur le Zambèze, rafting mais aussi saut à l’élastique depuis le pont des chutes Victoria qui relie la Zambie au Zimbabwe. Les infrastructures se développent quant à elles à vitesse grand V. Le nombre de Lodges d’exception croit aussi rapidement. Enfin, vous pourrez admirer les animaux en Game Drive au parc national de Mosi-Oa-Tunya. C’est l’un des seuls endroits accessibles en Zambie pour l’observation des rhinocéros.

Bref, il est impossible de s’ennuyer de ce côté lors de votre voyage aux chutes Victoria. Toutefois, son panorama reste moins spectaculaire qu’au Zimbabwe puisqu’il est possible de n’observer qu’un tiers de la totalité du rideau.

Côté Zimbabwe, donc, la ville de Victoria Falls est de plus en plus prisée par les voyageurs. Avec les infrastructures construites ces dernières années, elle est devenue la plus accueillante des villes du pays. Explorez alors le Victoria Falls National Park qui permet l’observation de 5 cataractes (Devil’s Cataract, Main Falls, Horseshoe Falls, Rainbow Falls et Eastern Falls). Le parc permet ainsi de voir l’ensemble du rideau des chutes en une fois. Un argument de taille…

voyage aux chutes Victoria au Zimbabwe

Le meilleur climat pour un voyage aux chutes Victoria ?

Un mot maintenant sur la meilleure période pour un voyage aux chutes Victoria. Cela dépend de ce que vous souhaitez faire bien sûr.

Pour voir simplement les chutes sous leur meilleur profil, partez de mars à mai. A la fin de la saison des pluies, les chutes atteignent le maximum de leur débit. La brume est telle qu’il est difficile de distinguer la faille. Si vous êtes amateur de belles photos, il faut vous y rendre à la période suivante. De juin à août, les chutes restent avec un débit important mais insuffisant pour vous cacher la vue.

Si vous êtes amateur de rafting, privilégiez la période de septembre à décembre. C’est à ce moment que les eaux du Zambèze sont les plus basses et les creux plus importants. Janvier à mai est aussi intéressant mais moins impressionnant.

Terminons cet article par une excellente nouvelle pour ceux à qui cela donnent envie de voyager. L’agence du voyage sur-mesure Meltour vous facilite l’accès aux chutes après un circuit dans n’importe quel pays de l’Afrique australe. Séjournez en camping non participatif dans les plus beaux parcs du Botswana avant de passer deux jours inoubliables aux chutes Victoria. Autre idée encore plus exceptionnelle, c’est après avoir survolé le désert du Namib en avion taxi que vous pourrez vous poser sur la pointe de Caprivi… Contactez-nous pour faire un voyage aux chutes Victoria après un circuit en Afrique australe.

Réagissez sur cet article
Un commentaire sur “Un voyage aux chutes Victoria
  1. Pingback: Voyage aux chutes d'Iguazu - Blog Meltour

Les commentaires sont fermés.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...