Le Triangle Culturel du Sri Lanka

Sigiriya, Dambulla, Pollonnaruwa… Derrière ces noms se cachent d’anciennes cités qui ont largement rayonné en Asie de l’antiquité au Moyen-Âge. Les palais royaux comme le célèbre Rocher du Lion, les temples et autres constructions démesurées florissaient en effet au cœur de l’île.

Aujourd’hui, la plupart des ruines peuvent être visitées facilement. La jungle n’a pas encore totalement envahi ces sites sacrés. C’est d’ailleurs l’une des principales attractions de l’île à ne pas manquer. Entre histoire, points de vue parfaits et mystères cachés, partons à la découverte de ces trésors qui ont signés successivement plusieurs âges d’or du Sri Lanka.

Les grottes sacrées de Dambulla

Débutons ce périple à travers le Triangle culturel par Dambulla, curiosité ô combien emblématique du Sri Lanka. Vous y découvrirez les fameux temples troglodytiques construits probablement au 1er siècle avant notre ère.

Pour y accéder, vous grimperez quelques marches et pourrez accéder à une belle vue sur la campagne environnante… Rassurez-vous, ce n’est rien comparé à l’ascension du rocher de Sigiriya dont nous parlerons un peu plus loin. Revenons à Dambulla, donc, où cinq temples taillés dans la roche vous émerveilleront. A l’intérieur, se cachent pas moins de 150 représentations du Bouddha… C’est en effet un lieu spirituel et sacré comme peut en témoigner le calme absolu qui y règne de nos jours.

Rendez-vous dans la première grotte, le temple du Roi des Dieux, qui abrite un gigantesque Bouddha couché de 15 mètres de long.

Le Rocher du Lion de Sigiriya

Il s’agit du site majeur du triangle culturel, et probablement du Sri Lanka en entier. Sigiriya est en effet un incontournable des voyageurs passionnés d’histoire. Plusieurs aspects du site sont à découvrir après avoir grimpé le rocher durant une bonne heure. Vous ne serez ainsi pas déçu peu importe l’objet de votre visite.

Certains apprécieront tout d’abord son point de vue. Magnifique, surtout si le beau temps est au rendez-vous de vos vacances. Une vue imprenable sur la région vous y attend…

Lors de l’ascension, les amateurs d’art et d’histoire s’arrêteront plus longuement sur ses fameuses fresques qui tapissent une partie de sa cavité rocheuse. De mystérieuses femmes y ont été peintes, certainement au 5ème siècle. Depuis, les peintures ont été très bien conservées pour notre plus grand plaisir. Elles font l’objet, encore aujourd’hui, de nombreux fantasmes.

Son sommet, aplani, est quant à lui le témoin d’une civilisation ancienne. C’est un lieu inestimable pour les archéologues. Sur 1,6 hectare, vous vous promènerez librement au milieu des fondations. L’occasion de se reposer et surtout de profiter de l’ambiance unique de ce lieu.

Les vestiges de Pollonnaruwa

En visitant Pollonnaruwa, il est difficile de s’imaginer que la ville était il y a 800 ans, un important centre culturel et religieux. Pourtant, les rois y ont élu domicile durant trois siècles, le commerce y était bien florissant et les fidèles se ruaient dans les temples du 10ème au 13ème siècle.

Aujourd’hui, le calme absolu règne dans cette cité ancienne inscrite au Patrimoine de l’UNESCO en 1982. Passez de vestige en vestige pour vous rendre compte de l’ampleur de ce site. Le vélo est un excellent moyen pour y arriver ! Prévoyez d’ailleurs une journée entière pour visiter les ruines réparties en cinq zones : entre le palais royal et le quadrilatère.

Ce dernier est la zone la plus impressionnante. Entouré d’un mur, les constructions sont les plus denses de toutes les cités anciennes du Sri Lanka. Vous pourrez y voir de nombreux temples, une salle du bouddha couché, des Dagobas…

Pour conclure…

Ces trois lieux sont pour nous les immanquables du triangle culturel sri lankais. D’autres existent évidemment… Les ruines d’Anuradhapura valent bien sûr le détour. Ses trésors culturels et architecturaux sont inégalés en Asie. La ville se distingue encore aujourd’hui par son importante activité spirituelle.

Mais un autre lieu plus confidentiel – beaucoup moins fréquenté – a retenu encore plus notre attention : les ruines de Ritigala. Plus difficile d’accès parce que nichées au cœur de la jungle, elles sont recouvertes de jungle, ce qui rend à ce lieu un cachet tout à fait authentique. Après avoir traversé cette forêt dense, vous apercevrez un vaste ensemble monastique comprenant un palais, des salles de prière, ou encore un hôpital.

Pour apprécier ces lieux uniques en Asie du Sud, profitez d’un voyage à la mesure de vos envies. Consultez nos suggestions de circuits et contactez-nous pour créer votre propre itinéraire.

Réagissez sur cet article
Un commentaire sur “Le Triangle Culturel du Sri Lanka
  1. Pingback: Les plus beaux paysages du monde - Blog Meltour

Les commentaires sont fermés.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...